Doit-on ouvrir un Plan d'Epargne Retraite Populaire - PERP pour préparer sa retraite ?

Le PERP est un produit méconnu en France, et quand il l'est, il est uniquement qualifié de produit pour "quinquagénaire" ou de produit "tunnel" ; ce qui est bien dommage ! Il fait parti de ces produits d'épargne spécialement conçu pour aider les français à préparer leur retraite et donc à anticiper la chute (inévitable) de leurs revenus. Mais avant de parler de son fonctionnement, de ses avantages et de ses contraintes, je vais vous expliquer rapidement pourquoi je m'y suis intéressé dans le cadre de ma stratégie d'épargne !

La retraite est un sujet, lointain, évasif pour vous et pourtant, quelque soit votre age et votre nombre de trimestres de cotisations, vous devez vous en préoccuper et en voici les raisons :

  • Comment fonctionne le régime de retraite en France ?
    • En France, nous avons la chance d'avoir un système de retraite par solidarité intergénérationnel. Ce qui veut dire que les actifs d'aujourd'hui, quand ils cotisent, l'état français ne "place" pas l'argent pour la retraite des cotisants mais il l'utilise pour payer la retraite des non-actifs d'aujourd'hui. Si on résume, vos cotisations permettent de payer la retraite de vos grands parents qui ont travaillé et cotisé avant vous ! Cela fonctionne bien tant qu'il y a suffisamment de cotisants pour régler les retraites ! Et c'est là qu'est le principal problème auquel les gouvernements successifs essayent de faire face : le nombre de cotisants n'est plus suffisant pour assurer la pérennité du système de solidarité intergénérationnel. Pour que vous en preniez bien conscience, je vous invite à visiter cet article de l'INSEE avec ses projections pour 2050 ! Le plus intéressant étant la projection sur le ratio actifs / retraités. 
    • Le taux de replacement (quote part qui vous est allouée lors de votre retraite en fonction de vos 25 meilleures années) chute ! Et plus ce taux est bas, moins vous toucherez lors de votre retraite ... Il s'agit d'une conséquence "normale" du point ci-dessus. Pour vous achever et vous faire paniquer, je vous enjoins à lire le rapport du Conseil d'Orientation de la Retraite qui dresse un bilan factuel de la situation en France ; à partir de la page 101, vous y trouverez les chiffres correspondants au taux de replacement : celui-ci a chuté de 80% en 1940 à 62% en 2000 ! Sachez que ce taux a encore baissé aujourd'hui et se situe aux alentours de 57% en 2017 ! Si vous preniez votre retraite aujourd'hui, vous toucheriez env. 57% de vos 25 meilleures années : i.e., votre salaire moyen sur 25 ans serait globalement divisé par 2.
  • Quel effort dois-je faire pour me constituer un capital ?
    • Prenons un cas concret, imaginez qu'une épargne placée dans un PERP vous rapporte 2% annuel (fonds en € standard pendant toute la durée de vie du PERP), combien devriez vous investir par mois pour avoir un capital de 100.000 € au début de votre retraite ?
      • Si votre investissement se fait sur une année, vous devez investir 9.001 € / mois,
      • Si votre investissement se fait sur 10 ans, vous devez investir 760 € / mois,
      • Si votre investissement se fait sur 20 ans, vous devez investir 341 € / mois,
      • Si votre investissement se fait sur 40 ans (soit presque la durée de votre vie professionnelle), vous devez investir 137 € / mois.

Bon, maintenant que je vous ai plombé le moral et, je l'espère, convaincu d'agir pour votre retraite, je vais vous expliquer les points suivants :

 

Qu'est-ce que le PERP ?

Le PERP est un produit d'épargne, créé en 2003, conçu pour épargner sur du long (voir très long) terme et obtenir, à terme, une rente viagère. Contrairement à tous les autres produits d'épargne que vous trouverez sur ce site, l'épargne constituée est reversée obligatoirement sous la forme d'une rente viagère avec quelques options (notamment dans certains cas, la réversion de 20% du montant accumulé sous la forme d'un capital) et quelques modulations.

Son fonctionnement ressemble peu ou prou à une Assurance Vie ; c'est à dire que vous versez de l'argent investi sur des unités de compte qui peuvent être des fonds sécurisés (fonds en €) ou des fonds plus spéculatifs (actions, obligations, ... européennes ou pas) ! Mais contrairement à l'Assurance Vie, vous verrez que vous avez un avantage fiscal immédiat à investir une partie de votre épargne dans un PERP.

 

Quels sont ses avantages et ses contraintes ?

Commençons par les contraintes de ce produit :

  • Vous ne pouvez pas récupérer vos fonds en cours de vie du PERP sauf en cas d'invalidité, d'expirations aux droits du chômage, décès du conjoint, ou procédure de surendettement).
    • Partez donc du principe que l'argent investi sera bloqué ! N'investissez donc pas de l'argent que vous pourriez mobiliser pour d'autres projets durant votre vie active, comme un achat immobilier par exemple !
  • Lors de la liquidation de vos droits, vous pouvez toucher au maximum 20% de votre PERP en capital, le reste étant reversé sous la forme d'une rente viagère (mensuelle ou trimestrielle). Cette rente est calculée en fonction des tables de mortalité légales.
  • La rente touchée est fiscalisée à l'impôt sur le revenu et la CSG.
    • Mais dans la mesure où vos revenus à la retraite chute, votre taux marginal d'imposition (TMI) chute également.

 

Maintenant les avantages et il y en a un fantastique, qui devrait vous encourager à vous lancer : 

  • Vous avez accès une multitude de supports d'investissement vous permettant de construire une stratégie patrimoniale adaptée à votre retraite uniquement en vous basant sur ce produit
  • Aucun versement minimal initial ou programmé imposé par le législateur
  • Tous vos versements dans le PERP (dans la limite de 10% de vos revenus imposables) sont déductibles de vos revenus imposables.
    • Par exemple, si vous êtes imposable à une TMI de 30% (i.e., votre tranche maximale est de 30%), quand vous investissez 1.500 € sur une année dans votre PERP, vous déduisez 450 € de votre impôt sur le revenu. Cela revient à mettre 1.050 € sur votre PERP avec comme valeur 1.500 € ! Avouez que ça dope d'un coup le rendement de ce produit ...
  • Contrairement à l'Assurance Vie, le PERP est transférable d'un établissement vers un autre, sous condition. 

 

Quelle stratégie d'investissement adoptée ?

La stratégie doit-être basée principalement sur votre âge et le nombre d'années vous séparant de la retraite. On va partir du postulat, qu'à l'approche de votre retraite, il ne faudra pas que votre épargne fonde comme neige au soleil suite à une panique financière.

Il serait donc judicieux de sécuriser vos avoirs en fonction de l'imminence de la retraite. Je vous propose une table des répartitions de votre investissement comme suit :

Tranche d'âge Part sur fonds en € Part sur autres fonds
- de 40 ans 0% 100%
Entre 41 et 50 ans 15% 85%
Entre 50 et 55 ans 50% 50%
Entre 56 et 60 ans 75% 25%
+ de 61 ans 100% 0%

Je suis volontairement resté évasif sur le contenu de la colonne "autres fonds" car ceux-ci doivent correspondre à vos sensibilités d'investissement et correspondent, autant que possible, à une horizon très long terme.

 

Etes-vous convaincu sur la nécessité du PERP dans votre stratégie de construction du patrimoine.

0
0
0
s2smodern