Votre conseiller bancaire n'est-il qu'un commercial ?

Cet article n'a pas pour but de dénigrer la fonction de conseiller bancaire mais de bien comprendre pourquoi leur travail n'est pas celui d'un conseiller mais plutôt d'un vendeur de produits maison. Et pour enfoncer le clou, j'aimerai vous faire comprendre que vous n'avez rien à gagner à être fidèle à votre Banque.

 

Qu'est-ce qu'un conseiller bancaire ?

Sachez tout d'abord que la plupart des conseillers bancaires sont objectivés sur leur performance. Cette performance est le résultat du chiffre d'affaire qu'il génère ou du nombre de nouveaux clients / contrats qu'il ouvre par période mesurée.

Il doit donc vendre et il ne doit vendre que des produits de sa société.

Prenons quelques exemples, volontairement simplifiés, pour se fixer les idées :

  • Les salariés travaillant chez Apple et ayant pour rôle de vous "aider" à choisir un produit technologique sont des vendeurs.
    • Il n'a pas pour rôle de vous dire que si vous souhaitez majoritairement prendre des photos avec votre smartphone, vous devriez mieux choisir un appareil de chez LG ou Samsung.
    • Pire encore, il mettra en avant le prix d'un iphone neuf payé plein pot pour vous vendre une assurance que vous n'utiliserez probablement jamais (statistiquement, cette assurance est peu actionnée par ses détenteurs et génère une marge importante sinon ... Elle ne serait pas mise en avant par Apple)
  • Les salariés travaillant chez Hugo Boss et ayant pour rôle de vous aider à choisir un costume ou des chaussures Hugo Boss adaptés sont des vendeurs.
    • Il n'a pas pour rôle de vous dire que votre morphologie convient mieux à des costumes De Fursac ou Kenzo.
    • Pire encore, admettons que vous cherchiez des bretelles et que Hugo Boss n'en vendent pas ... Le vendeur ne vous guidera pas vers un vendeur de bretelles d'une marque concurrente mais tentera de vous vendre une ceinture en vous certifiant que sa fonction est la même (i.e. tenir votre pantalon)

Si on transpose ces 2 exemples au monde bancaire et à son réseau traditionnel, est-ce que votre conseiller bancaire porte bien son nom de conseiller ?

Vous avez encore un doute, je vais vous aider ... Est-il là pour :

  • Vous proposer LA meilleure solution à vos problématiques financières ?
  • Vous proposer la meilleure solution qu'il peut à vos problématiques financières ?
  • Vous proposer une solution qu'il a ?
  • Vous proposer la solution la plus rémunératrice pour lui ?
  • Vous proposer la solution la plus rémunératrice pour son employeur ?

Si vous n'avez pas la certitude d'avoir la bonne réponse, je peux vous donner quelques chiffres qui achèveront de vous aider dans cette réflexion. Les profits 2016 de la BNPP sont de 7,7 milliards d'€, ceux de la Société Générale sont de 3,8 milliards d'€ et ceux du Crédit Agricole sont de 3,5 milliards d'€. Même si l'essentiel des profits ne viennent pas de la banque de détail (surnom de la branche portant les services pour les particuliers), vous imaginez bien quel est l'objectif de votre banque.

Une fois qu'on a dit ça, on n'a pas résolu le problème de la prise de décision pour votre stratégie d'épargne mais j'espère que vous comprenez que l'absence de conseiller et l'infidélité auprès de votre banque n'est pas forcément nuisible dans votre rapport à votre banque.

 

Vous et votre argent

Vous êtes un réservoir de croissance de chiffres d'affaires et de résultat pour votre banque. En effet, si on décortique une partie des flux monétaires que vous générez, nous avons :

  • Carte Bancaire : votre payez une cotisation et la banque touche une commission à chacun de vos achats (La banque du commerçant rétrocède 0,23% du montant de votre achat (1) à votre banque... Enfin, sachez qu'en 2014, les français ont dépensé 445 milliards d'euro en CB (2))
  • Compte courant : votre argent, qui dort, tranquillement sur le compte courant est utilisé par la banque pour couvrir les crédits qu'elle assume auprès de ses autres clients. Comprenez bien qu'elle ne vous vole pas votre argent mais qu'il est mis dans un pot commun et travaille pour elle
  • Livret A : Cet argent collecté au bénéfice de la Caisse des Dépôts et Consignation permet à votre banque de toucher une commission annuelle de 0,4%...
  • Assurance Habitation / Auto - Moto : Ces produits contribuent à vous rendre captif auprès de votre banquier préféré
  • Emprunt + Assurance emprunteur : La politique de taux bas (voir négatif pendant une période en Allemagne / France pendant une période) permet à votre banquier d'assurer une marge confortable (même si celui-ci sous entend qu'en vous faisant ce taux-qui-n'a-jamais-été-aussi-bas, la banque ne gagne pas d'argent
  • ...

Bref, vous êtes une machine à cash avec un perpétuel réservoir de croissance pour les différents acteurs du monde bancaire. N'en doutez jamais !

 

Vos besoins et votre épargne doivent être appréhendés avec une vue globale avec une projection de vos perspectives à court terme (1 an), moyen terme (2 à 5 ans), long terme (6 à 10 ans), très long terme (plus de 11 ans). Dis comme ça, on a l'impression que cela est compliqué mais finalement pas tant que ça. Posez-vous avec les membres de votre foyer et demandez-vous ce que vous imaginez avoir comme besoins sur ces échéances :

  • Vacances
  • Changement de voiture / moto / appartement
  • Mariage / Pacs / Naissance
  • ...

 Une fois cette projection effectuée, la stratégie de construction de votre patrimoine peut-être abordée de façon globale.

 

Sources

0
0
0
s2smodern