Comment piloter ses dépenses afin d'accroître ses revenus disponibles

Si vous avez parcouru ce site et êtes tombé sur l'article stratégie d'épargne - § capacité d'épargne - vous avez probablement fait l'exercice qui consiste à classifier vos dépenses. Cet exercice indispensable (et fastidieux) permet de prendre du recul sur la façon que vous gérez votre budget !

Si vous êtes à l'aise avec excel, n'hésitez pas à rajouter quelques formules habiles qui vous permettront de mieux appréhender les rapports "financiers" entre chaque thématique. En regardant tous ces montants alignés, vous serez peut-être surpris de constater que :

  • Vous payez un abonnement mensuel à une salle de sport, cinéma ou théâtre que vous ne fréquentez plus/pas,
  • Vos dépenses en mobile / internet dépassent les 100€ / mois pour votre foyer,
  • Vous avez des frais de tenue de compte prélevés par votre banque.

Ce que vous ne verrez probablement pas, c'est que vous avez tout un tas de dépenses que vous pourrez optimiser :

  • Vos assurances habitations / auto,
  • Un crédit à la consommation,
  • Vos dépenses d'électricité ou de gaz.

Procédons donc par étape pour voir ce qu'il est possible de faire !

 

Les abonnements

Concernant les abonnements "Loisirs", il n'y a que vous qui êtes à même de juger de la pertinence de leur maintien. Si vous avez un doute, c'est que vous n'en avez pas réellement besoin et envoyez un recommandé pour stopper les prélèvements. Trouvez une offre de service où vous paierez à la consommation. Certes, le prix de la séance sera probablement plus élevé que celui déterminé lors d'une utilisation théorique illimitée mais au final, vous ferez des économies et utiliserez une offre plus en rapport avec vos réels besoins.

Concernant les abonnements incompressibles (assurance habitation, auto, ....), vous allez challenger vos actuels pourvoyeurs de service. Le point important à retenir est que malheureusement, la fidélité ne paye pas pour ces services. Même lorsque vous ne déclarez pas de sinistres à une assurance, vous constaterez inévitablement une inflation des tarifs ; celle-ci est liée à la gestion globale du portefeuille de l'assureur. Pour des raisons évidentes commerciales, il ne peut pas faire reposer toutes les hausses de cotisation uniquement sur les contrats ayant eu un ou plusieurs sinistres. Donc, il lisse les augmentations sur ses différentes populations d'assurés. Voici la démarche à suivre pour revoir ces budgets :

  • Utilisez le net pour faire des devis comparatifs chez tous les concurrents de votre pourvoyeur de service. 2 pièges à éviter :
    • N'allez pas au moins chère ; l'idée n'étant pas de diminuer vos garanties (sauf si vous pensez qu'elles ont été surévaluées à l'époque) mais de revoir les cotisations que vous payez,
    • Ne passez pas par un comparateur pour la même raison qu'il ne faut pas passer par un courtier dans le cas d'un crédit immobilier.
      • La plupart sont adossés à de grands groupes d'assurances et les résultats fournis sont donc sujets à caution,
      • Ils prennent une commission sur les affaires qu'ils apportent. Cette commission est forcément payée par quelqu'un au final (même si le comparateur se targue de fournir un service gratuit ne change rien, c'est vous qui payez à la fin).
  • Rentrez dans votre smartphone les dates anniversaires de vos contrats (moment à privilégier pour rompre ceux-ci) et mettez une alarme à 1,5 mois avant l'échéance de celui-ci. Ceci vous permettra d'anticiper et de remettre en concurrence votre assureur.
    • Si vous avez des scrupules à le faire, n'oubliez pas qu'ils en font de même avec leur fournisseur !

 

Mobile / Internet

Les 4 principaux opérateurs téléphoniques se livrent une réelle guerre pour capter le maximum de client (et là, on peut réellement remercier Free qui a bousculé les 3 opérateurs historiques lors de l'arrivée de sa fameuse offre) ! Cet environnement ultra concurrentiel oblige les opérateurs à sortir plusieurs fois par an des offres exceptionnelles pour augmenter rapidement leur base client. En voici quelques exemples pris au hasard :

  • Free Mobile : Abonnement mobile appels et SMS/MMS illimités avec 100Go de données mensuelles pour 2,99 € / mois pendant un an,
  • Red de SFR : Abonnement mobile appels et SMS/MMS illimités avec 50Go de données mensuelles pour 5 € / mois à vie,
  • B&You : Abonnement mobile appels et SMS/MMS illimités avec 20Go de données mensuelles pour 0 € / mois pendant un an.

Ces offres promotionnelles reviennent continuellement, il s'agit juste de les saisir quand elles surviennent ! Par ailleurs, grâce au législateur français, il vous est dorénavant possible de changer d'opérateur téléphonique en conservant votre numéro de portable (renseignez-vous sur la portabilité du numéro). Tout comme les assureurs, vous n'avez aucun intérêt à rester fidèle à votre opérateur ; il ne fera jamais profiter ses clients existants des promotions qu'il offre.

 

Frais de tenue de compte

Les banques sont autorisées à vous prélever des frais de tenue de compte depuis peu. Méfiez-vous de ces frais insidieux, ils peuvent représenter plusieurs euros par mois (et donc plusieurs dizaines d'euros par an. Si votre salaire arrive sur le compte bancaire concerné par les frais de tenue de compte, n'hésitez pas à demander explicitement à votre conseiller de les supprimer. En cas de refus de la part de celui-ci, n'oubliez jamais que ces frais sont inexistants chez les banques en ligne.

Dans le cas où le compte concerné est peu utilisé, cela doit vous motiver à la clôturer ! Il ne sert à rien de conserver des comptes inactifs (bien au contraire).

 

Crédits à la consommation

Parfois, ils sont nécessaires suite à un trou de trésorerie et ne sont donc pas à proscrire. Ils sont même à privilégier pour éviter d'utiliser une autorisation de découvert qui entraînerait des agios au coût prohibitif. 

Pour autant, la politique actuelle de taux bas initié par la BCE a des effets sur les crédits immobiliers mais également sur les crédits à consommation. Il n'est pas rare de voir des taux de crédit à la consommation autour de 1% ! N'hésitez pas à faire des devis en ligne pour vérifier régulièrement que le taux de votre crédit à la consommation est toujours compétitif ; en cas de rachat de celui-ci, les frais seront négligeables et pourront vous générer des économies substantielles.

 

Les dépenses d'énergie

La plupart du temps, quand on entend "optimisation des dépenses d'énergie", on sous-entend qu'il est nécessaire d'investir dans des travaux de rénovation thermique ! Certes, les appartements (et encore plus les maisons) perdent énormément de calories à cause d'isolation parfois aléatoire  mais il faut bien avoir conscience qu'il est impossible d'estimer l'économie précise réalisée suite à des travaux d'isolation (même en admettant qu'ils aient été réalisés dans l'état de l'art). Si il est impossible d'estimer avec précision l'économie réalisée, il sera également impossible de connaitre le retour sur investissement estimé au préalable de l'investissement. Hors, quand vous investissez un montant non négligeable dans des travaux, il est important d'avoir en tête les bénéfices que vous en retirerez (amélioration du confort de vie, réduction des coûts généraux, avantages fiscaux, prise de valeur du bien) ! C'est pour cette raison que dans un 1er temps, je privilégie, une autre approche qui garantit des économies et ce, sans risque.

En effet, la plupart des français font le choix de rester auprès des opérateurs historiques ; soit par peur du changement, soit par méconnaissance de l'existence d'opérateurs alternatifs.

Sachez qu'il existe une floppée d'opérateurs alternatifs et que ceux-ci ont souvent un prix fixé calculé sur le prix EDF - X%. Ce qui signifie que leur positionnement tarifaire suit celui du mastodonte mais offre une décôte systématique. 2 éléments importants à savoir lorsque vous changez d'opérateur d'énergie :

  • Vous gardez le même compteur,
  • Il n'y a aucune interruption de service ; i.e., votre domicile reste correctement alimenté continuellement,
  • Vous pouvez revenir chez l'opérateur historique quand vous le souhaitez.

Tout a été fait par le pouvoir pour favoriser la concurrence. Donc n'ayez pas peur d'essayer ! Vous pourrez espérer des économies de l'ordre de 8 à 10% en fonction de l'opérateur alternatif choisi.

 

En conclusion 

Vous avez forcément des marges de manoeuvre dans vos dépenses que vous pouvez exploiter. Ces actions n'entament en rien votre niveau de vie et ne vous obligent à aucun sacrifice. Elles vous engagent juste à effectuer des recherches, des devis et des démarches pour changer les pourvoyeurs de services ayant des offres non concurrentielles. Ne l'oubliez pas : les entreprises savent que nous sommes fainéants et que nous ne ferons que, très ou trop rarement, la démarche de changer (et paradoxalement, même en cas de mécontentement sur le service rendu).

Une fois dégagé de nouvelles mages de manoeuvres, utilisez ces pour construire votre patrimoine ! N'oubliez donc pas d'aller (re)lire la méthodologie proposée pour construire une stratégie d'épargne efficace et adaptée.

Et enfin, afin d'optimiser la souscription de nouveaux services, n'hésitez pas à passer par les services de cashback lors de vos souscriptions en ligne. Vous aurez peut-être la bonne surprise d'avoir des réductions supplémentaires ou des mois de cotisation offerts.

0
0
0
s2smodern